Défi – Mars 2012

Pour le défi de mars, je vous propose un défi palpable, un défi qui met l’objet matériel au centre du récit. En effet, nous devrons intégrer deux objets au cœur de l’histoire et leurs donner un rôle central dans l’intrigue.

Le premier objet est un instrument de musique qui permet de jouer des airs tant tragiques que joyeux, tant tristes que réconfortants. C’est un instrument majeur dans la musique classique, autant est-il présent dans le foyer de bien des familles pour enflammer les fêtes. Toutefois, sans un entraînement prolongé, il laisse son détracteur n’émettre que des sons désagréables.

Le deuxième, est un objet vulgaire d’usage quotidien, sans renommée ni prestige. Il se présente sous plusieurs formes, couleurs ou matériaux mais, il n’a qu’une seule fonction, celle de porter à la plante le liquide qui lui permet de vivre.

Le défi

Le défi est de composer un récit dans lequel deux objets sont décrits et détiennent une place centrale dans l’intrigue : un « violon » et un « arrosoir ».

Thème : Libre

Longueur : Minimum : 100 mots. Maximum : 600 mots.

Contrainte : Le texte doit inclure deux objets, un « violon » et un « arrosoir », et leur présence doit avoir un rôle central dans l’intrigue du récit.

Contrainte additionnelle : Le texte doit fournir une description détaillée de chacun des deux objets.

N’hésitez pas à dérouter le lecteur quant à la fonction de ces objets, qui peut dépasser celle de faire de la musique ou d’arroser les plantes…

Au plaisir de vous lire !

Jean-François Marcotte

%d blogueurs aiment cette page :