À la recherche de l’âme soeur

J’aimerais rencontrer quelqu’un qui saurait comment me prendre, qui saurait faire sortir le meilleur de moi-même.

Une âme soeur qui vibrerait à mes côtés.  Quelqu’un qui serait tout ouie,  auprès de qui je pourrais m’épancher, à qui je pourrais offrir refuge au creux de mon cou. 

Pour parler de moi, disons que j’adore jardiner, passer mes journées au soleil, me salir de terre…  J’adore les fruits : j’ai toujours ou presque une pomme au bec!  Je suis d’ailleurs plutôt en forme, à part quelques problèmes de rétention d’eau.

Côté humeur, certains me qualifieraient de pleurnichard, je préfère dire que je suis sensible et que je suis souvent au bord des larmes… 

L’hiver, je m’ennui…  Je sens un grand vide à l’intérieur.  Je m’empoussière à force de ne rien faire.  Peut-être sauras-tu m’égailler…  me faire giguer au cœur de l’hiver…  Toi…  que j’imagine noble et classique.  Pleine de grâce dans tes courbes, la cheville gracile…  Tu serais mélomane…   tantôt mélancolique, tantôt joyeuse.  Je saurais trouver ta corde sensible. 

Si tu te reconnais, viens me rejoindre ce 29 juin à Chalon, à l’Arrosoir, pour écouter Les violons barbares.  Tu trouveras les détails à l’adresse suivante: http://www.vivre-a-chalon.com/lire_CHALON-_-Les-Violons-Barbares-a-l_Arrosoir-le-29-juin,2303b75522f344bc2f5e9d8a2738fca7459ab810.html).  Je serai à côté de la grande plante, à droite de la scène…  Ne me laisse pas croupir…  Je me meurs d’entendre ta voix mélodieuse…

4 Commentaires

  1. Allô tutti! Désolée de ne pas vous avoir fait de commentaires depuis un bout… La motivation est plus difficile à trouver depuis quelques temps… Voici ma contibution pour le mois de mars (un peu mince, mais j’ai le minimum de mots ;)). Bon printemps hatif!

  2. Époustouflant! Sur le coup, la torsion des idées m’a tellement étonné que je suis allé relire le descriptif du défi. Pas de doute, tu réponds en tous points au défi.

    Il n’y pas de mal à faire court, et comme l’anecdote est centrale dans ton texte, un texte long n’aurait pas été approprié je crois.

    Ton texte m’a fait sourire… j’en conclus qu’il était donc efficace!

  3. Quelle belle invitation romantique. Non mais je dirais plutôt quelle imagination fertile. J’adore lorsqu’on trouve de nouvelles formes inatendues comme celle-là qui savent répondent en peu de mots au défi. Et ça m’a bein amusé d’avoir même une véritable invitation avec un lien réel. C’est donc un rendez-vous à Chalon le 29 juin! On sent en fait une réelle sensibilité personnelle dans ce texte. Bravo! Avec vos textes inspirants et remplis de poésie printanière, vous allez peut-être encore finir par me tenter à participer ce mois-ci mes amis…

  4. Go go go Julie ! J’aimerais tellement pouvoir lire un autre création de l’auteure du texte: « aux condamnés » (qui est encore mon favori dans toutes les publicaitons de l’entonnoir)! :)))

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :