Nieto

Attiré par ce qui se cache derrière le rideau, derrière le miroir, j’abandonne le charme naïf, mais néanmoins captivant de la princesse aux cheveux d’or. Une vive lumière m’encourage à gravir ces quelques marches qui mènent, j’en suis persuadé, à la plus grande des révélations. Le lourd rideau de velours me bloque le passage. En restant discret, je le repousse de la main et à ma grande déconvenue,  le doute s’immisce en moi et l’angoisse fait son chemin jusqu’à mon abdomen. Qui suis-je pour résoudre le plus grand des mystères? Ai-je même la force de soutenir une telle vision?

Frémissant d’excitation et de terreur, je me retourne pour jeter un coup d’œil au couple royal. Tout comme leur fille, les souverains attirent le regard; ils resplendissent d’une sereine autorité. Et pourtant, leur majesté ne parvient pas à percer mon armure. Ils ne peuvent me retenir de ce côté-ci. Je prends conscience avec étonnement de ce qui me manquera le plus : l’enthousiasme du chien, amoindri un peu avec l’âge.  Je ne peux le voir de ma position, mais sa seule présence attise de vieux souvenirs enfouis qui font naître sous ma paupière une larme. Elle ne rejoindra jamais le creux de ma joue.

La détermination me revient; je suis résolu à traverser cette porte qui me mènera vers une vie nouvelle. Cependant, tout juste avant de disparaitre, l’œuvre de mon cousin capte mon attention. Mon hésitation s’est révélée fatale. Mon cousin a ajouté un détail à la toile : il a capturé mon essence, me peignant indécis sur le pas de la porte, et m’enfermant dans une immortalité où je me retrouverai condamné à ne rien savoir des parcelles de vérité dissimulées au-delà du seuil.

4 Commentaires

  1. Bravo Jean-Philippe et merci d’avoir brisé la glace. Tu relèves avec brio ce défi qui oblige à nous plonger dans cet univers fort éloigné de notre vie quotidienne.

    Tu nous proposes un texte bien équilibré, sans trop de détails pour laisser planer le mystère, sans trop de détour et une finale qui a de l’éclat.

  2. En effet, je trouve ton texte bien intriguant avec une certaine touche de poésie, inspirant quoi. J’aime aussi ton point de vue subjectif du personnage. Bref, tu m’as donné envie de participer. Merci, je trouve stimulant qu’un auteur de ta trempe se soit joint à nous.

  3. Merci à vous deux pour les commentaires. Haha Julie, de ma trempe? :) J’en suis encore à mes débuts et je n’ai rien publié encore. Mais je travaille fort et je trouve ça très stimulant moi aussi de partager et de lire des histoires de cette façon!

    1. Peu importe ce que tu aurais publié ou non, moi je trouve que tu es un auteur bien trempé dans l’écriture. Prends le ou non mais c’est positif. C’est vrai avant tout c’est le plaisir et le partage qui nous animent.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :