Prendre le large

À quoi pensez-vous?

On the road, chéri et moi, pour la Côte du Nord! (il y a 2 minutes, à proximité de Montréal)

À quoi pensez-vous?

Deuxième arrêt pipi depuis Montréal! Ouin, pas un gars de la Côte-Nord, toi! (il y a 5 minutes, à proximité de La Malbaie)

À quoi pensez-vous?

Tadou-di-dlou-di-dla! Les épinettes se montrent la bette… Pis chéri est encore aux toilettes. C’est pas fait fort, ces petites bêtes urbaines-là! (il y a 3 minutes, à proximité de Tadoussac)

À quoi pensez-vous?

Chéri urbain qui sacre en changeant le flat quelque part entre Forestville et Pessamit : « C’est quoi c’te route de marde à deux voies seulement? Rien que des épinettes pis presque pas de fleuve! C’est donc ben loin chez vous! ». Pisse sur le bord de la 138. Sacre après les mouches noires. (il y a 3 minutes, à proximité de Ragueneau)

À quoi pensez-vous?

Souper entre amis d’adolescence trop arrosé. Secrets de jeunesse mis sur la table. Chéri stupéfait d’entendre toutes les niaiseries que j’ai faites… Pis d’apprendre que la plupart du monde à la table ont déjà couché ensemble.  Coudonc, vous avez pas de jeunesse houleuse en ville vous autres? (il y a 6 heures, à proximité de Hauterive)

À quoi pensez-vous?

Départ trop tôt pour Havre-St-Pierre. J’ose pas prendre un café avec une paille au Tim de Hauterive. Chéri va me juger big time. Pis il aura raison. (il y a 2 minutes, à proximité de Baie-Comeau)

À quoi pensez-vous?

Pause à Baie-Trinité tantôt. Premier sourire de chéri depuis Tadoussac hier. (il y a 5 minutes, à proximité de Port-Cartier)

À quoi pensez-vous?

Dîner chez Omer. Club au crabe trop cher pour chéri. Pour moi aussi. (il y a 10 minutes, à proximité de Sept-Iles)

À quoi pensez-vous?

On arrive enfin au Havre! Y’était temps. Chéri est malade. Le crabe passe pas. Motel ce soir. Camping sur l’Ile Quarry remis à demain. (il y a deux heures, à proximité de Havre-St-Pierre)

À quoi pensez-vous?

Criss. Y’a trouvé le moyen d’oublier son sleeping bag!  (il y a 5 minutes, à proximité de Havre-St-Pierre)

À quoi pensez-vous?

De la marde, c’est le cas de le dire, moi, je pars toute seule en camping! Des nouvelles dans quelques jours…  (il y a 20 minutes, à proximité de Havre-St-Pierre)

À quoi pensez-vous?

Ça doit être ben beau les monolithes… quand il ne pleut pas! Les deux jours les plus longs de ma vie. Toute seule dans une tente. L’un des plus beaux endroits du monde. Sans le voir. Personne pour te réchauffer dans la brume la nuit. Je pue, j’ai frette, pis je regrette d’avoir laissé chéri au motel. M’a m’excuser. (il y a 7 minutes, à proximité de Havre-St-Pierre)

À quoi pensez-vous?

Non seulement il a sacré son camp avec mon stock, mais y’a pas payé le motel. Câlisse. (il y a 4 heures, à proximité de Havre-St-Pierre)

À quoi pensez-vous?

Ouin, ben, c’est long en ta… la 138 sur le pouce… à la pluie pis au vent! (il y a 12 minutes, à proximité de Godbout)

À quoi pensez-vous?

Ben non, j’pleure pas. Ben, un peu… Le pire là-dedans, sais-tu c’est quoi? C’est que je pense que je ne l’aimais même pas. Tu peux pas vivre avec un gars qui va pisser aux heures sur la route vers la Côte. Pis, tu peux pas aimer un gars qui n’aime pas les épinettes noires. Tu peux juste pas. Fais-moi donc un autre gin!              (il y a 41 minutes, à proximité de Baie-Comeau)

8 Commentaires

  1. Super, ce « road story » « rocambolique » et « romantesque » !!! C’est triste et drôle à la fois. Tu es dans le ton, dans le récit « facebookien ». Chapeau !

    1. J’ai laissé sortir ma fille de la Côte-Nord… ;)

    2. Malgré l’aspect tragique de la scène, tes mots sont rafraîchissants! C’est très amusant ce mélange d’actions concrète et de poésie des mots. Toujours un plaisir de te lire! ;-)

  2. En effet, on imagine bien les personnages et il y a une belle progression. J’aime le langage et les ponctuations marqués des lieux et des heures. Ça donne un rythme effrené. Vous m’inspirez tous les 3, je me commettrai peut-être ce mois-ci.

    1. Merci Julie! Contente que ma fille de la Côte-Nord te plaise… ;)

  3. Excellent portrait d’un couple « multiculturel » :)) La fille de la côte Nord et ses réflexions sur les bibittes urbaines qui pissent trop souvent et n’aiment pas les épinettes est certainement un filon à exploiter! Et le jugement big time sur la paille pour boire le café… et j’en passe! C’est savoureux! :)

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :