Zoom sur la frivolité

À l’âge de 45 ans, ma résolution est définitive : ça n’arrivera pas pour moi.

Un gros plan sur notre relation : elle n’existe pas. Quelques agréables flashs durant l’année, des propos filtrés pour garder le focus sur le moment présent, une ambiance à contre-jour pour éviter la lumière crue qui risquerait d’atténuer le peu de romantisme de notre moment intime. Une relation qui dure depuis plusieurs années et qui ne s’est pas développée. Mais je l’ai dans le collimateur, ce type. Et puis je dois avouer que ça me convient cette non-relation.

Mais voilà que je suis pour la première fois de ma vie devant un test de grossesse. MON test de grossesse. Élément déclencheur : du retard dans mes règles… Trop. Je suis inquiète. Première goutte. Il est vrai que je me suis exposée. NOUS nous sommes exposés. Et même surexposésDeuxième goutte. J’aurais dû utiliser ce foutu diaphragme, mais je ne l’ai pas fait. Troisième goutte. Et il le savait. Tellement cliché comme excuse pour se retrouver enceinte.

Temps de pose : trois minutes d’attente. Des images passent en rafale dans ma tête : un enfant. MON enfant. NOTRE enfant. Ça ne cadre pas avec mon existence. Mon panorama actuel me convient. Mais je suis peut-être dans le champ… Cette retouche dans ma vie serait peut-être la meilleure des choses… Mais « peut-être », ce n’est pas « sûrement ».

La deuxième barre n’apparait pas : c’est négatif! Fiou! Plus besoin de réfléchir à l’avenir. Y’aura pas de petit oiseau qui va sortir.

Après ces quelques jours d’inquiétude, je peux  enfin l’appeler : « Salut mon beau, as-tu des objectifs pour la soirée? Euh… je dois te prévenir : à l’avenir, faudra quand même faire attention… »

4 Commentaires

  1. Bravo! Défi bien relevé, dans le suspens et l’attente.

  2. Voilà un sujet fort bien traité ! Du haut de mes 48 ans… Ouarf !
    Bravo !

  3. Génial comme texte. Excellente utilisation des mots clés tout en subtilité et de manière fort pertinente pour nous amener dans un tout autre sujet qui est le tien.

  4. C’est superbe ce texte Évelyne! Tu racontes quelque chose avec fluidité, j’aime beaucoup ton style. Je te reconnais mais ton écriture te complète bien. Bravo!

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :