Défi – Avril 2016

Pour le mois d’avril, renouons avec la tradition du « parcours obligé »!

En ces temps d’autrefois, Gérald Godin savait nous donner des mots pétillants pour décrire la misère du quotidien. Je vous propose de chausser ses chaussures et d’utiliser ses mots pour faire rejaillir de la vie hors de la noirceur! Tout un défi, n’est-ce pas!

Le défi

Le défi consiste à écrire un texte qui contient les 12 mots sélectionnés (en respectant l’ordre et l’orthographe), provenant du poème Cantouque des hypothéqués de Gérald Godin, tout en créant une ouverture optimiste!

Thème : Libre

Longueur : Minimum : 100 mots. Maximum : 600 mots

Contrainte : Respecter un parcours obligé de 12 mots qui doivent tous se trouver dans votre texte et dans l’ordre d’apparition de la liste, dont la forme et l’accord doivent être respectés.

Voici la suite de 12 mots à utiliser dans cet ordre dans votre texte :

tarlas > patate > livreurs > feluettes > cognent > perpétuité > plaint > autobus > matins > élan > pelleteux > époque

Dans votre texte, mettez les mots du défi en « gras » afin d’en faciliter le repérage.

Contrainte additionnelle : Pour ajouter un niveau de difficulté, votre texte pourra s’ouvrir sur une ouverture optimiste!

Bonne écriture !

Jean-François Marcotte

%d blogueurs aiment cette page :