Les chocolats de Caly

Elle était loin de chez elle, loin de cette maison familiale qu’elle affectionnait tant. Elle avait apporté dans ses valises une partie de son univers. Tout lui permettait de créer un monde à part. Cette fabrique de chocolat devenait le lieu préféré des passants. Les vitrines réfrigérées laissaient voir les dernières créations et la fontaine de chocolat laissait couler le temps. Tout semblait immuable dans cette chocolaterie…

Au bout de la rue une petite école, il y avait pour parcours obligé : passer devant les vitrines. Dans l’une d’elle, deux exemplaires de Charlie et la chocolaterie, LE livre fétiche en français et en anglais…

Les enfants regardaient goulument les volutes de chocolat … On pouvait admirer le chat botté et le nautilus …Tout un rêve en chocolat défilait devant leurs nez collés sur les vitrines. Une renommée s’est construite autour de toutes ces traces de nez émerveillés.

La petite sonnette avertissait qu’un gourmant s’était introduit et passait la barrière olfactive de la vitrine cédant au supplice de l’odeur, déjà la saveur en bouche… il fallait acheter la dernière œuvre. Celle-ci leur permettait de se pavaner dans le quartier. Ses chocolats apportaient souvent la chance à ceux qui l’achetaient…

Tout pouvait semblait bien ordinaire, un peu de chocolat, un bon tour de main, de l’imagination…et le tour était surement joué dans la facilité. Caly la chocolatière était désormais célèbre pour ces chocolats qui accompagnaient les évènements de la petite ville. Certains jours il y avait la fièvre acheteuse devant  la boutique. Elle assistait souvent amusée au rituel des selfies devant les portes de la chocolaterie.

Vera s’était promis de remplacer un jour Caly. Elle comptait bien reprendre la fabrique. Depuis sa fenêtre elle s’était mise à épier, cherchant à découvrir la recette secrète…  Ce grand bâtiment industriel imposait non seulement par ses couleurs, mais aussi par l’odeur qu’il dégageait…

Un jour d’affluence, elle a pu se faufiler dans la cohue, sans que personne ne la repère, elle s’est fait une place dans l’arrière-boutique. Cachée entre deux gros sacs de cacao elle attendait, elle voulait voir de l’intérieur comment les chocolats de Caly pouvaient être fait. Elle voulait son secret.

Elle attendit longtemps, puis le pas de Caly lui a serré le cœur. Et si elle la découvrait ? Tant pis elle trouverait bien le courage de lui dire qu’elle veut prendre sa succession…

Depuis sa cachette elle pouvait voir Caly, aller et venir. Un sac d’une lueur particulière attirait sa curiosité… Elle voyait bien Caly y puiser une poudre mais l’ingrédient restait inconnu.

Caly finit par sortir de l’atelier.

Armée de sa petite lampe de poche, Vera s’approcha délicatement du sac scintillant. Rien n’était noté sur le sac…déception… elle mis doucement sa main dans la poudre un sable couleur arc en ciel… Puis elle repéra une étiquette qui dépassait. Avec précaution elle a orienté sa lampe sur le petit bout de papier…

Son cœur s’est arrêté. Ce n’était point possible de dégager cet ingrédient des contes de fées. Sur l’étiquette il y avait une recommandation sur les quantités à utiliser et sur la conservation.

Véra a regardé la poudre s’écouler de ses doigts…Elle comprenait mieux pourquoi les chocolats de Caly portaient chance…. Elle en a glissé dans ses poches, il ne fallait pas que la quantité manquante soit remarquée. Juste une poignée….

C’était de la poudre de fée….

En sortant elle a dessiné un cœur en chocolat sur la vitrine

Dessous on pouvait y lire :

« merci Caly… »

Dans la nuit une petite fille suçait ses doigts pleins de chocolat, de la poudre de fée dans les poches…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :