Mademoiselle Fleur (défi juillet)

Mademoille Fleur

Dans la maison tout sent bon. Tout, tout, tout. Jusqu’à la toilette. Oui la toilette sent la citronnelle à la fraise. Vous n’avez jamais senti ce parfum ? C’est que vous n’avez jamais mis les pieds dans la maison de Mademoiselle Fleur, la fée des… à vous de deviner.

Mademoiselle Fleur sait faire naître les fragrances les plus délicates, les plus suaves et aussi, les plus incroyables.

Sa maison est devenue une fabrique d’arômes. Elle sait même les mettre en flacon, comme les parfums, mais les siens ont un petit quelque chose qu’aucun parfum, même les plus célèbres, ne possèdent. Un petit quelque chose qui se devine lorsqu’on jette un oeil dans les vitrines de chaque côté de l’entrée principale. Déjà, dans chaque bouteille, un subtil mouvement se produit lorsque vous la regardez avec attention. Les couleurs dansent avec la lumière, elles se séparent pour mieux s’enlacer et tourbillonner dans une explosion chatoyante.

Les enfants sont comme hypnotisés et peuvent rester, le visage collé à la vitre, un très long temps. Et les adultes ? Ces enfants devenus raisonnables? Ils dévorent goulûment avec leurs yeux toutes ces potions aromatiques, avec le désir non avoué de pouvoir toutes les humer.

Oui car ces mixtures sont faites pour être inhalées. On ne les avale pas, non, surtout pas. Une fois le flacon ouvert il faut aspirer les effluves qui s’en dégagent. Et c’est alors, alors seulement que son contenu est susceptible de vous envoûter.

Mais attention, pour que le charme opère il faut avoir un nez. Tout le monde a un nez me direz-vous! Certes mais il faut que ce nez soit capable de discerner les arômes les plus subtils et de laisser pénétrer délicatement le bouquet odorant qui vous transporte alors dans une dimension surnaturelle.

Des senteurs de muguet, d’herbe fraîche et de fraises des champs et vous voilà littéralement transporté dans un champ couvert de fleurs sauvages par une douce journée d’été. Et sur une table recouverte d’une nappe blanche, que trouvez-vous dans un joli panier d’osier ? Une montagne de fraises des champs délicieusement sucrées.

Mais vous imaginez le supplice, lorsqu’après avoir goûté à l’un de ces prodigieux voyages olfactifs votre nez refuse de coopérer, incapable de sentir le bouquet d’un mélange de noix de coco, d’air salin et de sable chaud ?

Certes Mademoiselle Fleur est une véritable fée mais elle ne peut rien contre un nez bouché, enrhumé, affecté par une allergie ou je ne sais quoi d’autre ?…

Et la voilà devenue à vos yeux, un être tout à fait ordinaire. Alors qu’elle est la plus célèbre « concocteuse » de substances aromatiques, puissantes et ensorcelantes… Et parfaitement inoffensives.

Devant votre mine déconfite, elle se met à dépeindre toutes les portes que ses fioles magiques peuvent ouvrir sur des univers odoriférants plus fantastiques les uns que les autres. Elle vous fait miroiter des odyssées incroyables qui vous donnent le vertige.

Et vous repartez en posant un regard ému et plein d’espoir sur le bâtiment qui renferme tant de fabuleuses promesses.

Mais laissez-moi vous révéler un secret. La plus fine odeur que l’on puisse trouver chez Mademoiselle Fleur, c’est son odeur à elle. Une odeur indéfinissable, qui vous chavire et vous fait redevenir un enfant.

Une odeur de… vous avez deviné ?

Une odeur de magie, oui, de magie!

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :