Archives d’Auteur: Émilie Rochette

Oups!

La facture. Sur le coin de la table. Où est mon sac? Ça sonne encore? Lâchez-moi, aujourd’hui? Qu’est-ce-que vous avez tous à m’appeler? Foutez-moi la paix? Je vais le tirer au bout de mes bras, un jour. Ha oui. Mon café. J’ai pris la peine de le faire, faudrait pas que je l’oublie. Qu’est-ce qu’elle […]

Longue distance

L’hiver était rude. On était en février. Les gars étaient partis depuis plusieurs mois, le voyage avait été long, et la job était encore plus dure que l’an dernier. Le chantier était géré par un gros tough. Pas le droit de rire, de parler de femmes, de chanter, rien. Toute la journée, bûcher, piler, corder. […]

Puberté

Ils m’ont sauvé la vie. J’en reviens pas. Personne ne m’avait dit que ce serait comme ça. Personne. Le secondaire, quelle vie. Si seulement ça pouvait finir. Plus capable, de cette école. Plus capable, des commentaires. Heureusement, maintenant, c’est moins pire. Quelques poils, et hop. J’ai acquis un statut. Bon, ils sont un peu mous. […]

Jack et le géant.

Jack et le géant marchaient en silence depuis des heures. Il ne restait plus rien autour d’eux. Dans le pays très, très lointain, aucune trace des nuages, des arbres, de la magie, rien. Il n’y avait que du gris et de la poussière. Épuisés, assoiffés, ils s’arrêtèrent au milieu d’un désert balayé par le vent […]

Dans l’œil du photographe… ce que je vois.

J’aimerais pouvoir regarder ton cœur en silence, en faire le portrait. Te montrer ce que je vois, pour que tu sois éblouie toi aussi par ton éclat, que tu sois surexposée à ta lumière et que tu voies ton image en couleurs. Le noir et blanc, ça ne te va pas bien. Chaque pixel de […]

Comme on gratte un bobo.

Tue-moi, que je t’ai dit. Tu as refusé de le faire, mais tu m’as tuée quand même, petit à petit, en te taisant. En n’y croyant plus. En cessant de croire en moi. En nous. Chez nous, c’était l’enfer. L’univers qu’on avait construit ne pouvait pas tenir debout, pourtant, je restais là à m’épuiser, à […]