Archives d’Auteur: Noémie Pomerleau-Cloutier

Feux-artifices

In, out in, out in, out, in, out in, out, in, out, in, out   Augmente soudainement la vitesse de la respiration avec le poids du thorax   Pou, poum pou, poum pou, poum, pou, poum pou, poum, pou, poum, pou, poum   S’accélère subitement le rythme cardiaque pour suivre l’irrégulier tempo de la trame […]

Ombre et lumière

Se tenir là dans l’aube fraîche sous la brise légère le port comme un miroir sous l’astre matinal qui se lève en langueur   Se sentir glisser comme un voilier sur les apparences trompeuses des eaux tranquilles endormies peuplées de cauchemars qui montent la garde en éveil   Observer le reflet trouble du paysage environnant […]

Ma cellule

Ma cellule des murs rêches froids durs qui s’élèvent dont je ne vois ni le début ni la fin dont je suis à la fois l’origine et l’aboutissement   Ma cellule des pas lourds un rythme militaire ils parcourent les corridors autour d’elle les gardiens   Ma cellule ils me scrutent à travers les barreaux […]

Macro

Zoom à travers la lentille je t’observe mon œil grand angle désir peur fixer ton regard solide comme un trépied   Gros plan sur tes mains douceur et puissance doigts potentiellement déclencheurs d’émois de troubles de blessures de guérisons effacer la carte mémoire   Plan rapproché de ton dos ta nuque une invitation les épaules […]

Comme un album de Lisa Leblanc

Si tu savais mon beau câlisse aujourd’hui, ma vie c’est d’la marde Assise là à terre dans’cuisine le vide remplit l’espace qui reste celui que t’as laissé dans les lignes de ma main Assise là la glace qui fond dans mon verre ça mouille les yeux À terre le clavier sur les genoux j’t’écris une […]

À grands coups de lettres

J’ai huit ans. La fin août est arrivée. J’aime le parfum des cahiers neufs. Ceux emballés dans le plastique. Ceux qui craquent quand on tourne les pages. Pour la première fois.   J’en ai pas de cahiers comme ça. J’ai les vieux de mon cousin. On a pas d’argent. Maman a dit. Papa y crie. […]

Couleur taïga

Métamorphose de la brindille chétive de l’arbuste incertain devenir l’arbre   Le pin le sapin l’épinette couleur taïga résistant à la venue à l’allée des saisons   Se laisser emplir de lumière y puiser la force se tenir bien haut couleur chlorophylle permanence sur fond de ciel changeant   Garder bien garnies ses branches conserver […]