Catégorie (xk) Défi – Février 2013

Les textes de février

Le défi de février consistait à écrire une histoire dans laquelle une partie du récit se déroule dans la chambre illustrée dans la toile « La chambre à coucher » de Van Gogh en y intégrant des adjectifs exprimant les couleurs. Voici les beaux textes qui ont relevés ce défi: L’AVENIR A PERDU SON CHEMIN par Anne Bonin LE SABRE-BRIQUET ET […]

L’avenir a perdu son chemin

Orange et bleu lin, tanguent Tandis que le parquet, aux lames effrayantes, Dessine les rails violets d’une histoire filante, Bordée de vert absinthe. . Étais-ce un soir d’hiver au soleil pâle ? Ou une nuit d’insomnie ? Seul, le parfum acre des fleurs d’acanthe Me revient en mémoire En de fantasques arabesques et de tonitruants […]

Le sabre-briquet et le revolver

France, Auvers-sur-Oise, 27 juillet 1890, 15 heures, 37 ans. Les champs de blé jaune et la dernière toile. Il a pris le revolver froid au lieu du pinceau. Le revolver et le coeur chaud. Hésite. Évite. Se rate le coeur. Le coeur en sanglots. Des larmes de sang. Sans effort le sang s’écoulant. Sans conscience, […]

Absence.

Maintenant sur un lit trop gros, je ne comprends pas ce qui vient de m’arriver même si je savais qu’il se passerait quelque chose d’important. C’est la fenêtre. La fenêtre qui m’a aspiré, j’en suis certaine. Me voilà arrivée dans un monde flottant où tout est distorsion et angoisse. L’équilibre de la pièce est perturbée […]

Gris-bleu

Dire que j’étais venu à la campagne pour prendre l’air. Me remplir les poumons d’air frais, me noyer les yeux de verdure, de ciels bleus et de couchers de soleil flamboyants. Depuis trois jours, c’est la grisaille, il ne fait que pleuvoir, avec cette pluie qui martèle sans cesses le toit ardoise de l’établissement. Le […]

Lettre à Léo

Mon cher Léo, Le soleil  derrière les persiennes, à peine  liane d’or ou épi qui s’égare. Banni comme une joie interdite. Ma chambre m’est mesure. Chaque chose à sa place, ordonnance bleue contre mes meurtrissures. Le lit s’y vide.  Qu’on discipline, l’éclat forclos derrière les lattes de bois! Qui ? Je n’attends plus personne. Les […]

Espace clos

Parquet brun mes pas lourds traces du temps élimé   Fenêtre entrouverte sombre horizon emmurement gris   Deux chaises en suspens personne ne viendra état de siège   Toiles aux murs œuvres inachevées autoportraits infidèles au miroir   Un lit trop étroit pour y coucher ma détresse   Édredon écarlate draps immaculés rien ne bouge […]