Catégorie (zd) Défi – Septembre 2011

Fin du défi de septembre 2011

L’heure a sonnée, le défi de septembre est fermé! Félicitation aux auteurs qui ont relevé le défi. Nous avons eu droit à d’excellents textes qui nous ont intrigués, parfois déroutés, toujours amusés… Le bilan du premier mois en chiffres… 1 défi 6 textes 70 commentaires des membres Plus de 1300 pages vues Un excellent départ! […]

Le crépuscule des morts

Assis sur la banquette arrière d’un taxi, dans la brume de ses pensées, Marcel Canuel déambulait de souvenir en souvenir. Il repensait encore à Amanda, son épouse décédée il y avait de ça trois mois. Le véhicule s’arrêta à l’adresse convenue. –       « Bonne soirée Monsieur Charlemagne ! », dit poliment Canuel après avoir vu le nom […]

Combat pour rire ou pour mourir

Quand on  était « mourut », comme disaient les enfants de mon époque, nous n’étions pas vraiment morts. Nous étions même très vivants, puisqu’on passait des heures à jouer aux bandits et aux cowboys, nous la vingtaine de petits voisins regroupés dans la ruelle entre Berri et Lajeunesse.  Pas de doute, toutes les circonstances étaient bonnes pour s’amuser.  […]

Les Condamnés

Propulsé dans l’eau, Bernard mourut sur le champ. Ses compagnons toujours vivants, frémissaient d’horreur à voir leur confrère se faire assassiner avec autant de sang-froid. Dans les heures qui suivirent, la vingtaine de congénères restèrent dans le doute à savoir quand la leur sonnerait. C’est en de telles circonstances que l’inspecteur Morris, qui flânait par là pour des motifs purement personnels, trouva suspect d’apercevoir le corps mort de Bernard, devenu […]

Lustucru !

Xavier mourut ainsi, à 5 ans.  Il nous laissa « vivants », à compter les heures qui depuis nous ont paru des siècles…  À ses funérailles, pas plus d’une vingtaine de personnes.  Eric et moi n’avions pas publié son décès.  Nous n’étions pas prêts à accuser le choc publiquement.  L’idée était d’en finir au plus vite avec […]

L’échappée

Le 5 avril 1928, après une longue vie rangée, la riche héritière Clémence de Montauban mourut. Sans l’avoir voulu, les événements qui suivirent laissèrent un étrange souvenir à ceux qui restèrent parmi les vivants. Deux jours plus tard, au 237, rue des Braves, son neveu Anselme de Montauban tuait du temps en attendant l’heure de […]

Feu

Nathan mourut, mais les autres étaient vivants. Plusieurs heures plus tard, quand l’incendie fut éteint, une vingtaine de pompiers s’affairaient encore sur les lieux. Le doute planait sur les circonstances de l’incident. La maison réduite en cendres fournirait des indices, sinon la solution de l’affaire à l‘inspecteur Gamache. En attendant, celui-ci flânait sur la route […]